Un Rumois en pointe pour lutter contre l’obésité

 

Une équipe d’une vingtaine de chercheurs vient de faire une avancée majeure dans le domaine de la lutte contre le . Cette étude particulière réunissait des scientifiques de différents pays européens (France, Finlande, Pays-Bas, Belgique) et d’Angleterre dans le but de s’intéresser à une minuscule bactérie, l’akkermansia muciniphila. On compte parmi ces scientifiques, Hubert Plovier, un Rumois très engagé dans cette recherche considérée comme une première mondiale.

La bactérie en question est essentiellement présente dans le microbiosme intestinal humain (elle fait partie des 10 14  bactéries qui se développent dans notre intestin). Les chercheurs ont dans un premier temps remarqué que le taux de cette bactérie présent dans l’organisme diminuait en cas d’obésité ou de de type 2 chez l’individu et qu’il contribuait à notre inégalité dans la . Le rôle premier de la bactérie serait donc de former une barrière protectrice pour l’intestin et d’éviter que trop de bactéries néfastes n’aillent interagir avec nos cellules. Cela permet d’éviter toute inflammation de tissus qui pourraient alors devenir facteurs de maladies métaboliques.

 

Source : Un Rumois en pointe pour lutter contre l’obésité – nordeclair.be

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.