Un homme, obèse, de 270 kg, hospitalisé après avoir passé un an bloqué dans son salon

SANTE – Dans l’incapacité de plier une jambe depuis des années, un Lorrain, , a passé un an bloqué dans le salon de son logement de Frouard (Meurthe-et-Moselle)…

Condamné à vivre dans la pièce principale de son logement depuis un an à cause de son , un Lorrain de 270 kg vient d’être hospitalisé dans un état grave. Ses jambes sont couvertes de plaies et une vingtaine d’asticots ont été découverts dans son pied. Il risque l’amputation.

Le cauchemar du quadragénaire a démarré dans les années 1990, par un accident de la route et un accident du travail. Dans l’incapacité de plier une jambe (après opérations et complications) depuis des années, ce Lorrain, obèse, de près de 270 kg, a passé un an bloqué dans le salon de son logement de Frouard (Meurthe-et-Moselle​) selon le récit de L’Est Républicain.

L’appartement trouvé par sa mère était pourtant situé au rez-de-chaussée. Mais l’homme ne pouvait en franchir les portes. Amputé du pied du droit fin 2016, il vient de quitter son logement inadapté pour être hospitalisé dans un état grave aux jambes, face aux appels de son infirmière. D’après le journal, le Meurthe-et-Mosellan risque l’amputation du pied gauche, cette fois.

Des démarches jusqu’ici vaines pour un nouveau logement

Pour trouver un autre logement, sa mère explique avoir réalisé nombre de démarches et écrit au gouvernement ces derniers mois, en vain. A nos confrères, une responsable de l’Union territoriale mutualiste de Lorraine (UTML), employeur de la curatrice de l’homme, répond ne pas avoir réussi à mettre en place une relation de confiance avec la maman du quadragénaire.

« Il a vraiment besoin d’aide »

Ce qui est certain, c’est que l’état de du quadragénaire s’est dégradé au même rythme que son appartement inadapté. « Il y a des cafards. Il y a aussi de la moisissure à certains endroits. Sa situation ne peut qu’empirer. Il a des plaies aux jambes mais on ne peut pas les nettoyer de façon efficace. C’est un cercle infernal. Il a vraiment besoin d’aide. Il est temps que cela bouge », proteste Anne-Marie Wechtler, l’infirmière qui vient lui faire des soins aux jambes tous les matins. Celle-ci a alerté une première fois son médecin traitant et l’hôpital de Nancy cet été. Elle a de nouveau tiré la sonnette d’alarme il y a quelques jours. Ce qui a débouché, cette fois, sur une hospitalisation.

« L’équipe médicale a alors découvert qu’il avait une vingtaine d’asticots dans son pied gauche », indique l’infirmière. Et une amputation est envisagée.

Source : Lorraine: Un homme, obèse, de 270 kg, hospitalisé après avoir passé un an bloqué dans son salon

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.