OBÉSITÉ: Le récepteur qui favorise l’action satiété des fibres

 

Compléter un régime avec des fibres fermentescibles (dont l’amidon) peut réduire l’appétit et le gain de poids corporel. Mais voilà, il existe une condition à cet effet, le récepteur d’acide libre 2 (FFAR2). C’est la démonstration de cette équipe britannique qui décrypte encore un peu plus  le mécanisme sous-jacent « fibres fermentescibles-microbiote-métabolisme et satiété », dans la revue Nature Reviews Endocrinology.

Les fibres fermentescibles qui comprennent les fructo-oligosaccharides (FOS), les galacto-oligosaccharides (GOS) ou les xylo-oligosaccharides (XOS), sont les substrats de la flore intestinale. Rappelons que les FOS sont présents dans des aliments tels que oignons, artichauts, topinambours, asperges, pissenlits, poireaux, échalotes, salsifis, chicorée ; les GOS dans les secs, le lait ; les XOS dans le blé… Ces fibres rapidement fermentées par les bactéries du microbiote entraînent la production d’acides gras à chaîne courte -avec certains bénéfi…

Lire l’ensemble de l’article

Source : Actu santé : OBÉSITÉ: Le récepteur qui favorise l’action satiété des fibres

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.