Les propositions de l’Observatoire de l’Obésité : 1/ Création d’un Haut Commissariat à la Prévention et à la Lutte contre l’Obésité

nullA la veille de la réunion de clôture de la Commission Danne et à l’avant-veille du 1er Colloque du CNAO, l’obobs a choisi de prendre la parole pour partager sa réflexion autour des actions véritablement utiles à mener au sujet de l’obésité.

Parmi la liste des propositions soumises à la Commission Danne (nous n’avons pas été auditionnés), l’Observatoire de l’Obésité recommande la création d’un Haut Commissariat à la et à la contre l’Obésité, idée partager par bon nombre d’acteurs de terrain.

Partant du fait que l’Obésité est une épidémie et que nos dirigeants ne pourront pas se soustraire à cette bataille qui est à la fois sociétale et humaine, mais également économique, l’Obobs demande prioritairement que soit créé ce haut commissariat pour coordonner la lutte contre cette maladie par la prévention, l’adaptation de la réglementation et pour veiller à l’information, l’éducation et la sensibilisation de la population. Ce haut commissariat ouvrira la concertation entre tous les intervenants : associations, organismes professionnels, institutions publiques et parapublique, médias,… et pourra agir avec l’aval de la représentation nationale. Le haut commissariat coordonnera et impliquera les différents ministères concernés par ce problème, puisque la transversalité des actions est indispensable. Les ministères et secrétariats d’Etat concernés sont aussi divers que :

Le Ministère de et la jeunesse et les sports ,
Le Ministère l’éducation,
Le Ministère du budget,
Le Ministère de l’écologie et du développement durable,
Le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche,
Le Ministère des affaires sociales et de la famille,
Le Ministère de la culture et de la communication,
Le Ministère de l’alimentation de l’agriculture et de la pêche ;
Le secrétariat d’état chargé du commerce, de l’artisanat, des petites et moyennes entreprises,
Le secrétaire d’état au logement et à l’urbanisme.
Le secrétariat d’état chargé des affaires européennes.

On voit bien que la coordination entre ces différents intervenants, sous l’autorité  du Chef de l’Etat, du  Premier Ministre, et dans le respect  des parlementaires, nécessite un interlocuteur unique maîtrisant la force de proposition à la fois dans le domaine de la prévention et de la lutte contre l’obésité.


DOCUMENTATION

Twitter Obobs : The rise of obesity in Europe: An economic perspective http://bit.ly/ldArD  Les gouvernements peuvent-ils intervenir? (JF_Rerolle)

Twitter Obobs : l’obésité aux Usa en 10 ans a explosée. On le savait mais c’est terrible http://tinyurl.com/ngmnl8 et en France la prise de conscience est là http://www.obobs.net/article-29200879.html 

Obésité, ce sont ceux qui en parlent le plus…

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *